BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Le Café du Village » hommage, deuxième partie 4

hommage, deuxième partie 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 hommage, deuxième partie 4 le 07/07/10, 01:51 am

CHERIF Ali


Langue pendue
Oui, commençons notre descente et faisons attention car ces premiers escaliers sont assez raides; quand nous arrivons en bas, nous avons devant nous le petit mur surmonté d'un grillagequi sépare le collège du grand jardin attenant. A notre droite un couloir qui court le long de ce mur et que longent les locaux de l'ancien CET de garçon. Nous occupions parfois le premier d'entre eux pour le cours d'anglais. Nous n'étions pas nombreux - pas plus de six élèves - dans ce trop grand local. je m'asseyais souvent à la même table que mon regretté ami: MERZOUGUI Mohamed. A la récréation, fin mai, nous chippions des abricots, encore verts qui s'offraient à nous à travers le grillage.

Sur notre gauche, une petite porte donne, par quelques marches, sur le jardin "potager" qu'un chemin tortueux traverse. Encore quelques marches et nous voilà dans la cour: Ici, dispersons nous! Que chacun court vers lui-même! et la cour s'anime et les fantômes des vivants et des morts investissent l'espace. Aucun repère, ni temporel, ni spatial ne subsiste. Que des visions fugitives traversent l'esprit, veritables hallucinations visuelles et sonores que je vais débiter dans l'ordre d'apparition: Vite, vite, avant qu'elles ne disparaissent à jamais, à leur tour, rattrapons les!

Je vois Mme De Lassen monter les escaliers d'une démarche altière, habillée d'un jupe droite rouge et de souliers à talons assortis. Oui, elle était, elle est belle notre prof d'anglais!

Je vois la mince Larbi Hassiba, aux beaux yeux clairs, trembler de froid, alors que nous sommes en rang devant la classe de M. TOUMI, attendant le signal de M. Christen pour entrer.

Je vois la douce Mèche Fouzia, aux beaux grands yeux noirs, s'inquièter du sujet de l'interrogation qu'on allait avoir.

Je vois la gentille Attia Simone, rejetter en arrière, d'un geste machinal, ses courtes nattes.

Je vois la féminine et jolie Santoni Anne-Marie montrer son agacement à chaque fois que je lui rappelle son origine corse en lui parlant du "monte Cinto" et de "vendetta". Je l'entends se venger de moi en parlant de mes lorgnons.

Je vois la maternelle et espiègle Santoni Marie-Jeanne me faire face de l'autre côté du filet lors d'une partie de volley. Je l'entends s'étonner que je recule si loin pour faire le service. Je l'entends me répondre, en classe, avec éspièglerie qu'elle est de toutes les saisons quand je lui demandai si elle était de l'hiver ou de l'été .

J'entends Laffont Colette chanter "un oranger sur le sol irlandais..." que Bourvil chante dans l'un de ses films. J'ai encore dans mon oreille son merveilleux accent méridionnal. Quelqu'un sait-il ce qu'elle est devenue?





Voir le profil de l'utilisateur

2 hommage, deuxième partie 4 le 08/07/10, 03:15 am

Je n'ai pas oublié les cheveux auburn de Mme De Lassen,
ses jolis rouges à lèvres, et je la revois quand elle
s'évertuait à nous faire répéter "the"... C'est vrai
qu'elle était jolie et si lumineuse !
Dis moi Ali, il faudra demander conseil auprès du
"docteur" Jamila, pour savoir combien de bains de boue
de Pétra sont nécessaires pour retrouver notre
jeunesse !!!!! Anne marie

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: hommage, deuxième partie 4 le 08/07/10, 06:13 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Je crains qu’à Bou-Saâda ce n’est pas les bains de boue de la mer morte, mais des bains de sable chaud pour les rhumatismes…..qui sont très bénéfiques d’ailleurs..… je parle pour moi bien sûre!!!!

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: hommage, deuxième partie 4 Aujourd'hui à 12:54 pm

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum