BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Souvenirs » les bonbons

les bonbons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 les bonbons le 09/04/10, 08:24 pm

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
La dinette, les globo et le coco !
J’ai un an de moins que ma sœur, on a été élevées comme des jumelles, j’ai toujours été dans la même classe qu’elle, j’ai toujours joué avec elle, on a beaucoup découvert ensemble, on s’est aussi bien disputées…
Quand on n’avait pas classe et qu’on avait quelques sous, on avait de graves décisions à prendre. Je ne sais pas si on avait des francs ou des centimes, ce n’était pas grand-chose en tout cas. On économisait vraiment pièce par pièce, on y mettait le temps parfois.
Il faut dire que les parents nous donnaient une petite pièce quand ils estimaient qu’on avait fait quelque chose de bien (quand on faisait une grosse bêtise on en rendait une ou deux c'était moins drôle).
De temps en temps on était très tentées d’aller les convertir chez Ferradi. On se ravisait, la fête serait incomplète. On attendait un peu pour faire monter le pécule.
Et un beau jour hop ! Direction chez Ferradi, en face de l’autre côté de la place, et là on lui faisait sortir tout ce qu’on pouvait avoir pour un centime. On n’arrivait pas à se décider, il était très patient. Ca durait : si je prends un Globo, du coco et trois caramels tu prendras quoi ? Un rouleau, un Globo vert…
Dix minutes après on avait à peu près choisi, il faut dire qu’on avait déjà débattu avant.
On repartait et on sortait la dinette de ma sœur et on invitait les poupées !

Le rouleau de réglisse avec un petit bonbon de couleur au milieu, ça marchait fort !
J'avais de petits copains qui ne pouvaient pas en manger par ce que leurs parents ne voulaient pas leur en acheter ! Ils étaient très très en colère !
Un jour leur père les a surpris assis tous les deux derrière la maison sur une petite marche, ils étaient en train de comploter quelque chose.
Le frère disait à sa soeur " Quand papa et maman seront morts, on s'achètera du rouleau".
Ils en ont tous bien ri et l'histoire a resurgi une vingtaine d'années plus tard dans une chanson que le frère a écrite (lui et sa femme ont chanté et chantent encore pour les enfants).
Le rouleau mène à tout !

Voir le profil de l'utilisateur

2 les bonbons le 10/04/10, 12:30 am

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Moi je n’avais pas cette chance de négocier avec Aissa Belhanafa et ….x Beloghrab car il fallait tout de suite annoncer la couleur de mon choix vu qu’ils avaient souvent beaucoup de clients. Alors je me mettais devant la vitrine où les friandises étaient disposées de façon alléchante et je commençais mon calcul mental :
1 zigomar = 5 centimes,
1 globo = 5 centimes,
2 caramels «menthosa» = 5 centimes,
1 réglisse en escargot avec un bonbon au milieu= 5 centimes,
1 sucette fruitée = 5 centimes, etc….
En été c’était plutôt la crème glacée devant la boucherie des Halib, là je pouvais faire mon choix car j’étais de la famille…. Et souvent j’étais servie de façon généreuse…

Voir le profil de l'utilisateur

3 Souvenirs :: les bonbons le 10/04/10, 10:54 am

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Quelle mémoire étonnante Jamila, on se croirait devant la vitrine en train de compter avec toi.
Je propose à tous de continuer les souvenirs d'enfance avec "les bêtises" (ça doit pas poser de problèmes), "la cour de récréation", "le cinéma de l'école du Plateau" (j'en ai parlé avec Mohamed, il a des choses à dire, c'est assez drôle), "les fêtes" ! ! ! Et d'autres choses, vous devez en avoir à raconter ! Des histoires de vélo, il n'y en a pas que deux je pense !
TOUT LE MONDE A LA PAROLE !

Voir le profil de l'utilisateur

4 les bonbons le 15/05/10, 11:07 am

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Il me semble qu’il y avait déjà des roudoudous, de la belle pâte bien colorée chimiquement dans une petite coquille en plastique (sous un petit sachet ?).
Un peu plus tard (c’était à Boufarik) il y a eu de la guimauve « au kilomètre », de grands serpents de couleur pastel que le vendeur promenait en haut d’une perche. Il attirait les gamins en criant « a ki ki kilomètre ».
Je compte sur toi Jamila pour étoffer le sujet…et sur tous les amateurs de bonbons.
Et les beignets ? qui peut en parler ? Maman n’en faisait pas, mais j’en ai mangé, j’en ai encore le bon goût à la bouche. Qui a une bonne recette ?

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: les bonbons le 15/05/10, 05:13 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Pour la guimauve je me souviens que le gars promenait son roseau enroulé de cette friandise pour laquelle on bavait.. il criait : un kilomèèèèètre….kilomètre kilomètre kilomètre (les 3 derniers plus rapidement!!).

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum