BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » T'saoer » Pour Jamila

Pour Jamila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Pour Jamila le 07/03/10, 12:01 pm

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Bonjour Jamila,
Que ça me fait plaisir de voir votre commentaire des photos !
J’apprends enfin comment s’écrit Oum-el-Kheir Benhouhou (moi, je simplifiais en Morer Ben Rourou). C’était une très grande copine surtout dans les petites classes. Est-elle restée à cette école après ?
Comme bien des filles sont allées ensuite à l’école du Plateau après l’Ecole de la route de Djelfa je pense que l’école du Plateau était mixte. Ou bien y avait-il une école de filles au Plateau ? Ca m’étonnerait. Ou bien l’école du Plateau est devenue mixte, en quelle année ?
Oum-el-Kheir est au dernier rang en tablier clair avec une frange ? Est-ce bien cette photo et ce rang ? Pour moi c’était Jacqueline Chicheportiche, mais je me trompe peut-être.
Revenez-vous à Bou Saada ? Quand êtes vous partie ?
Moi j’en suis partie à la rentrée 1956 après le décés de Monsieur Lavallée, le mari de l’institutrice.
Je me souviens bien des jeux dans la cour. La marelle j’avais oublié. Vous souvenez-vous des chansons qu’on chantait en jonglant ? Ca s’est effacé de ma mémoire, de même que les rituels de la grosse corde à sauter.
Merci encore de votre réaction au forum.
Amicalement.
Jacqueline

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Pour Jamila le 07/03/10, 06:02 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Bonjour Jacqueline,
Ça me fait plaisir de te voir parmi nos membres et ça me rassure de voir des femmes de notre génération sur le forum car je pensais que j’étais parmi les rares qui ont continué à nourrir cette nostalgie des années de notre tendre enfance!! Pour mieux situer les noms, une petite précision Oum-el-Kheir est celle qui est assise au 2e rang en commençant par le bas, avant dernière à gauche, elle n’a pas de frange, c’est celle qui est au-dessus qui en as une! L’école du plateau n’était pas mixte, il y avait une partie technique qui enseignait la cuisine (une des enseignantes était Jacqueline qu’on surnommait «Zeina» : belle), la couture et le tissage. L’école était assez grande puisqu’il y avait 2 cours de récréation. Dans la cour du bas, on y jouait souvent au ballon prisonnier et on pratiquait du sport. La directrice était Mme Christèle dont le mari était directeur du CEG Challon. Il y avait les 2 sœurs Elbaz, dont une enseignait au CM1 Et l’autre au CP2, Mme Kirn au CE2, Mme Borelli au CE1 et aussi la fameuse Mlle Revèle elle était la terreur, mais je ne sais pas quelle classe elle tenait. Tout le monde la craignait…

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum