BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Ce qu'ils en disent » Interview de l'écrivain Paul-Éric Blanrue

Interview de l'écrivain Paul-Éric Blanrue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

kachina


mordu
mordu

Interview de l'écrivain Paul-Éric Blanrue par le Centre Zahra lors de la réception organisée par l'Ambassade d'Iran à l'occasion du 31ème anniversaire de la Révolution iranienne (Paris, le 11 Février 2010) :



Israël possède plusieurs têtes nucléaires sans qu'aucune sanction ne lui soit faite, alors qu'il existe un acharnement contre l'Iran concernant son programme nucléaire : que pensez-vous de ce deux poids deux mesures ?

Il existe un problème général avec le sionisme dans tous les pays, on vit ça en France également. A partir du moment où l'on a une critique à faire sur le régime sioniste on est censuré, on ne parle pas de vous dans les médias… Moi j'ai eu ce problème avec mon livre*. Dans un premier temps on a refusé de le diffuser, on m'a bâillonné ou plutôt on a tenté de le faire mais on n'y est pas arrivé, la preuve je suis ici… Mais c'est un problème général, international, qui se pose en Amérique, en Allemagne… Il existe un terrorisme intellectuel qui nous empêche de poser les vrais questions qui sont : pourquoi Israël existe-t-il ? où va-t-il ? où nous entraîne-t-il ? Et le livre que j'ai écrit tente de tirer une sonnette d'alarme parce que nous avons un Président de la République, Nicolas Sarkozy, qui nous met à la remorque d'Israël, qui nous entraîne peut-être dans une prochaine guerre. Et moi je suis un pacifiste intégral, de même qu'un républicain anticommunautariste, et j'aimerais que le France suive la voie qu'elle a tracée depuis le Révolution française, la voie des Lumières, la voie de la paix, du développement, du progrès, des Droits de l'Homme… Et j'estime que le sionisme, en tout cas pour le moment, tant qu'il ne s'est pas réformé, qu'il n'a pas évolué lui-même, est une entorse grave à ces principes fondamentaux.





Pensez vous qu'en France, en Occident, ou ailleurs, les gens sont de plus en plus sensibles au problème du sionisme et en parlent plus facilement ?

On commence à en parler plus facilement… les gens ont encore peur. Il y a quand-même encore une police de la pensée qui règne. N'oublions pas qu'en France il existe une loi qui terrorise tout le monde, bien qu'on n'en parle jamais. C'est la loi Gayssot, qui interdit un certain nombre de recherches en Histoire, et qui est devenue la matrice de toutes les lois mémorielles qu'on a connues par la suite (loi Taubira, loi sur l'esclavage…). Il existe des loi comme ça qui nous empêchent de réfléchir scientifiquement sur l'Histoire. Alors avec ces lois s'est développé tout un système d'éducation qui fait que dès le primaire on nous dit qu'il est tout à fait normal que Israël existe puisque ceux-sont les descendants des Hébreux qui sont là-bas. Quand on n'a pas peur de regarder l'Histoire d'un peu plus près, comme l'a fait Shlomo Sand par exemple, on s'aperçoit que les véritables descendants des tribus "hébraïques" sont les Palestiniens d'aujourd'hui, et qu'en réalité les Ashkénazes qui sont arrivés par la suite sont des descendants d'européens. Donc le sionisme participe d'un colonialisme européen… Tout ça on n'a pas le droit de le dire, ça participe d'une espèce de terrorisme de la pensée, de police de la pensée, et moi je pense qu'il faut faire exploser tout ça. Vues les ventes de mon livre, je pense que c'est en bonne voie. En France au départ les diffuseurs et les éditeurs ont eu peur, et là je suis diffusé partout et ça se vend très bien. J'ai beaucoup de bons retours, malgré évidemment toujours des campagnes de calomnie, mais ça c'est normal, ça me fait de la publicité, et c'est très bien.





L'Iran fête le 31ème anniversaire de sa Révolution Islamique : que pensez-vous de cette résistance iranienne face à l'embargo et aux pressions internationales ?

Ce que je soutiens dans cette date anniversaire, c'est un principe qui me paraît vraiment fondamental : l'indépendance nationale, la souveraineté. Il faut que toutes les nations se rendent compte que nous sommes face à un impérialisme qui broie les Cultures, qui veut les anéantir, qui veut les remplacer par de pseudos "Droits de l'Homme" qui n'existent pas dans leur esprit, c'est simplement une théorie, un brouillard, une façade avec laquelle ils veulent instaurer une sorte de supermarché mondial. Et bien il faut résister à cela, et je crois que l'Iran le fait très bien…

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum