BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Sport » Med Lakhdar Hamina : Lettre ouverte à cette FIFA

Med Lakhdar Hamina : Lettre ouverte à cette FIFA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Madjnoun


Langue pendue
La lettre à la FIFA de Mohamed Lakhdar-Hamina. Cinéaste
Votre silence restera inexcusable

"El-Watan" du 20 novembre 2009


En tant que citoyen de la planète terre puis en tant qu’Algérien, non seulement j’ai été outré, déçu, scandalisé par les conclusions du conclave de la FIFA sur les incidents et agressions contre nos représentants au Caire (bus caillassé, joueurs blessés, supporters malmenés et agressés, responsables humiliés) et tout ceci devant la béatitude de vos représentants au Caire dont vous êtes le chef.

Aucune sanction contre l’Égypte, qui a failli sur tous les points à son honneur de pays d’accueil. Traumatisés, les joueurs jeunes algériens n’ont pas joué leur match comme à leur habitude, paralysés par la peur. Que serait-il advenu si l’Algérie avait gagné ce match ? Je vous l’affirme, personne, ni joueurs, ni dirigeants, ni supporters ne seraient sortis indemne, c’est-à-dire vivants de ce chaudron qui s’appelle le Cairo Stadium. Monsieur Blatter, allons au bout de la vérité. L’Égypte hégémonique domicilie chez elle, la Ligue arabe, repaire de magouilleurs et de malfaiteurs. Elle domicilie aussi chez elle la CAF qui, grâce au soutien de l’Algérie, vous a permis de briguer et d’être élu président de la FIFA. Elle domicilie aussi chez elle une certaine UPM, avec un président Moubarak docile, surtout de bon cœur avec Sarkozy. Cela fait beaucoup de domiciliations à la fois. Et votre savoir-faire est de tenir compte de tout cela. Avec un peu de sagesse, d’honneur et de justice, ce match de tous les dangers, après toutes ces agressions, aurait dû être délocalisé ou perdu par le pays qui n’a pas su contenir ses hordes sauvages. Connaissant le peuple égyptien, jamais personne ne se serait approché de l’équipe algérienne sans protection aucune, ni devant ni derrière le bus, à une petite encablure de l’hôtel. Ceci est l’œuvre de mauvais spécialistes. Ce complot arabe minable n’est que l’arbre qui cache la forêt d’un pouvoir aux abois, un cache-misère passager pour des responsables en mal de récidive. Par le passé, la FIFA indépendante avait réagi comme l’exigent ses statuts. Affaire Égypte-Zimbabwe en 1993 (donc il y a récidive) ; affaire du Heysel ; affaire turque et, dernièrement, affaire Maradona. Le deux poids deux mesures ne restera pas impuni, je vous l’affirme. Ce deux poids deux mesures se confirme par votre déclaration fantasque, inconsciente et irresponsable : « Je serai déçu de ne pas voir l’Égypte qualifiée et absente en Afrique du Sud. » Dont acte. On ne peut parler aussi franchement. Êtes-vous le supporter de l’Égypte qui a parlé ou le président de la FIFA ? Imaginez une équipe occidentale, voire israélienne, ayant subi le dixième du sort de l’équipe algérienne, vous auriez sauté dans le premier avion partant d’Abuja pour sévir. Mais la finale des moins de 17 ans vous a retenu parce que la Suisse jouait contre le Nigeria. La Suisse a gagné, je félicite l’équipe Suisse pour sa prestation et surtout le président Blatter pour son patriotisme. Vous avez considéré que votre place était à Abuja et non pas à un endroit où deux équipes arabo-africaines s’entretuaient, sur les bords du Nil. Cela ne vous faisait ni chaud ni froid, ce sera toujours des bougnoules qui se bouffent en moins. Ce qui fait moins d’emmerdes ! Monsieur le président, je crois que la FIFA a son siège à Zurich, c’est-à-dire en Suisse, et je crois aussi que vous êtes citoyen Suisse. Je crois aussi que la CAF a son siège au Caire. Quelle communauté de destin ! A partir d’aujourd’hui, par tous les moyens de la communication moderne, je militerai, nous militerons avec force, avec l’association des Palmes d’or, des Oscars et d’autres forces intellectuelles, pour délocaliser ces deux organisations devenues des conclaves pour des messes vaudou, dans des endroits plus appropriés pour la propreté, pour le bien du football ainsi que pour sa morale. Que l’Algérie perde ou gagne, votre silence restera inexcusable et, par là, impardonnable, pour avoir pris fait et cause pour les tricheurs. L'histoire, étant rancunière, vous condamne déjà, Monsieur Sepp Joseph Blatter. Et cette tache noire indélébile vous collera à la peau à tout jamais.


Chapeau bas l'Artiste !

Voir le profil de l'utilisateur

kachina


mordu
mordu
C'est Mohamed Lakhdhar Hamina qui est l'initiateur de cette pétition.
Cliquez et signez et faites circuler,
invitez tous vos contactes à la signer et la faire signer par les leurs.



Soyons Algériens !!!

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum