BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Sport » Le New York Times accuse la FIFA

Le New York Times accuse la FIFA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le New York Times accuse la FIFA le 17/11/09, 02:11 pm

kachina


mordu
mordu
Le grand quotidien américain New York Times, dans son édition du lundi 16 novembre, revient sur les qualifications pour la Coupe du monde 2010 et dénonce ce qui s'est passé au Caire samedi lors du match entre l’Egypte et l’Algérie.

Ce qui s'est produit au Caire « nous fait craindre pour la loi et l'ordre dans le sport. Les répercussions se font encore sentir après que les joueurs algériens aient été violemment intimidés jeudi par des jets de pierres de supporters égyptiens à leur arrivée au Caire ».

Le journal note que « les officiels égyptiens ont aggravé la situation en affirmant que les joueurs algériens avaient monté ces incidents de toute pièce, en cassant les vitres du bus eux-mêmes ». Et reprend ce commentaire du président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua : « nous avons joué dans des conditions de guerre. Il était difficile de bien jouer, mais nous gagnerons au Soudan car l'atmosphère y sera plus calme ».

Et le New York Time s'interroge sur « l'insistance qu'à la FIFA » à faire jouer un autre match, « alors qu'il est devenu le prétexte à des actions qui mettent en péril la vie, la liberté et l'ordre, pas seulement au Caire, mais aussi en Algérie, où des résidences de travailleurs égyptiens ont été saccagées et à Marseille où des jeunes algériens ont envahis les rues ». « Il est difficile de savoir comment on peut organiser une compétition juste dans un tel contexte », conclut le journal.


New York Times

Voir le profil de l'utilisateur

2 Le New York times aujourd'hui le 17/11/09, 11:57 pm

DHIAB Ben Ghanem


Langue pendue
Cher kachina

En plus de ce qui a été rapporté par le quotidien new yorkais sur la FIFA, il y a lieu d'ajouter qu'au risque de tordre le cou à la syntaxe, la FAF a joué le jeu en jouant le match. Il valait mieux perdre sur tapis vert que sur tapis "rouge".Mr Raouraoua aurait pu ébranler toute la structure de l'instance internationale en la mettant devant ses responsabilités

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum