Partagez
Aller en bas
mordu
mordu
Masculin Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 21/10/2006
Voir le profil de l'utilisateur

A partir de rien Raymond Devos a fait un sketch.

le 16/04/09, 10:30 pm
Quand on dit rien c'est rien
Et rien qu'en parlant de rien, vous allez constater que ce n'est pas rien

Mesdames et messieurs...,

je vous signale tout de suite que je vais parler pour ne rien dire.
Oh ! je sais ! Vous pensez « S'il n'a rien à dire... il ferait mieux de se taire ! »
Évidemment ! Mais c'est trop facile !...
C'est trop facile !
Vous voudriez que je fasse comme tous ceux qui n’ont rien à dire et qui le gardent pour eux ?
Eh bien, non !
Mesdames et messieurs, moi, lorsque je n'ai rien à dire, je veux qu'on le sache !
Je veux en faire profiter les autres !
Et si, vous-mêmes, mesdames et messieurs, vous n'avez rien à dire, eh bien, on en parle, on en discute ! Et ça, c'est déjà beaucoup, donc ce n'est pas pas rien
Je ne suis pas ennemi du colloque.
Mais, me direz-vous, si on parle pour ne rien dire, de quoi allons-nous parler ?
Eh bien, de rien ! Oui, de rien ! Car rien... ce n'est pas rien !
La preuve, c'est qu'on peut le soustraire:
Exemple : Rien moins rien = moins que rien !
Si l'on peut trouver moins que rien, c'est que rien vaut déjà quelque chose !
On peut acheter quelque chose avec rien !
En le multipliant ! Une fois rien ... c'est rien !
Deux fois rien ... ce n'est pas beaucoup !
Mais trois fois rien !... Pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose... et pour pas cher !
Maintenant, si vous multipliez trois fois rien par trois fois rien :
Rien multiplié par rien = rien.
Trois multiplié par trois = neuf.
Cela fait : rien de neuf !
Alors de quoi parler??
De rien !! Vous avez sûrement constaté que rien n'est pas rien puisqu'il a constitué un sujet de discussion.

De Raymond Devos.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum