Partagez
Aller en bas
Bavard
Bavard
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/03/2008
Voir le profil de l'utilisateur

Suceur de sève

le 25/06/08, 04:48 pm
Tes airs absents me rappellent ma chère mère
Quand elle chantait derrière son métier à tisser,
Rimant les jolis mots qu'elle gardait de mon père,
Revivant les nuits musquées qu'ils pétrissaient;
De ses jolies mains renaissaient des fruits amers
Qu'elle griffonnait en noir sur son tapis hérissé;
Sur ses joues ruisselaient les cris de la guerre
Qui mirent fin à ce roi qu'encor elle s'en saisissait:
Dans ses yeux se lit une joie épargnée de cet hiver
Qui l'unit à cet astre qui illumina son court passé.

Sais-tu ce que te réserve ce suceur de sève?
Une longue vie auprès du prince de tes rêves
Où l'orgueilleux soleil ne coucherait qu'à ton gré,
Où toute beauté se fondrait quand tu es si près ;
Ou des étendues d'épines arrosées sans trêve
De venin, de haine, d'humiliation, pauvre Eve!
Ou une nuée de prédateurs guettant les égarés
Qui s'aventuraient comme toi dans leurs prés;
Que tu vives avec celui qui sait manier le glaive
Qu'il te protège de ces monstres qui se lèvent

Sassoui Abbès
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum