BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Le Café du Village » Bou Saada à découvrir

Bou Saada à découvrir

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Bou Saada à découvrir le 02/08/05, 10:56 am

Lilette


Nouveau
Il faudrait que ton forum bouge, à toi aussi de l'animer et de t'arranger pour que les internautes y viennent plus souvent.
Je vais mettre un lien vers ton forum sur mon forum : http://algerie.xooit.com et j'espère plein de monde chez toi.
A très vite Razz

Voir le profil de l'utilisateur http://www.djamila.be

2 Bou-Saada le 28/12/05, 08:01 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Essalam à toutes et à tous et merci à Djamila de nous permettre de nous retrouver sur son site si bien élaboré. À l'aube de la nouvelle année je souhaite au monde entier la santé, le bonheur et surtout la paix. Je souhaite surtout que cette nouvelle année nous apporte réconfort et efface toutes nos amertumes et que les bou-saadis continuent à rester en contact. Essalam flower

Voir le profil de l'utilisateur

3 Bou-Saâda le 22/01/06, 01:35 am

Benaziez


Rang: Administrateur
Essalam à toutes et à tous. si ce forum doit décoller c'est à nous bou-saâdiens de le faire. faisant en sorte qu'il soit une passerelle de la solidarité et de l' amitié. Salut à vous Jamila. J'ai eu le plaisir de lire vos ecrits sur le defunt forum de Bou saada.net. Mustafa, votre frère, est un ami.
Bonne année 2006, pleine de bonheur, de santé et de prospérité pour tout le monde. Essalam.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Bou Saada à découvrir le 24/01/06, 11:52 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Bonjour M. Benaziez et essalam à tous, en effet cela ne tient qu’à nous de continuer le contact entre toutes et tous les bou-saadis. Cela me fait plaisir de savoir que vous connaissez un de mes frères. Mes chaleureuses salutations à vous et à votre famille. Au fait est-ce que quelqu’un a des nouvelles du webmaster de bou-saada.net le défunt forum???? Cela semble bizarre que le forum soit figé depuis plus de 6 mois maintenant – n’est-ce pas? On a essayé de lui envoyer des messages mais il semble qu’il n’y a plus personne qui répond. - Jamila

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Bou Saada à découvrir le 25/01/06, 06:43 pm

jacques


Langue pendue
Jamila,bonjour et bonjour à tous également!!
ça fait plaisir de se retrouver! Je vais maintenant suivre vos discussions en espèrant retrouver les anciennes connaissances .

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Bou Saada à découvrir le 26/01/06, 12:04 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
Bonjour Jamila et très heureux de ce contact. Je crois que le mouvement est parti. M. Jacques vient de nous rejoindre. Bonjour et bienvenu. C’est déjà réconfortant de pouvoir se retrouver pour nous ex. forumistes de Bou saada.net. En effet, je pense que le capital estime et de connaissances mutuelles, construit sur l’espace du net, est assez appréciable. Puisque c’est possible, continuons cette marche quoique interrompue un certain temps.
J’ai connu Mustafa surtout lorsqu’on a travaillé ensemble sur un documentaire de la télévision algérienne. Le sujet traitait de la guerre du Liban, dans les années 80. Je l’admirais aussi quand j’étais enfant. C’étaient les années du scoutisme, des chansons patriotiques et sa belle moto ( la Puch ). Pour Ebbaker c’est le mystère. Qui peut nous renseigner ? Lui même, ou peut-être le modérateur Abdou. Le site est toujours là ; mais les portes sont closes. A cette occasion j’invite toutes et tous les bou-saadis à nous rejoindre. Chaleureuses salutations à vous Jamila et à votre famille et bonne santé. A bientôt.
Benaziez

Voir le profil de l'utilisateur

7 contact le 26/01/06, 09:22 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Bonjour à tous, je suis très heureuse de ce nouveau départ avec la nouvelle année, souhaitons-la pleine de bonheur et de santé pour tous et que l’amitié et le contact se poursuivent entre tous les Bou-Saadis et les amis de Bou-Saada. M. Benaziez, je vois que vous êtes de la même génération que moi si vous dites que vous étiez scout et que vous connaissez bien Mustapha. Cela me fait très plaisir et il me semble que je dois vous connaître aussi – peut-être que si vous me rafraîchissez la mémoire je ne serais pas étonnée car on ne peut oublier les belles années de notre adolescence et les faits marquants qu’a connue notre génération !! amitiés à tous - Jamila

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Bou Saada à découvrir le 27/01/06, 01:01 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
En effet le départ est pris. Espérons que nos amis viendrons en nombre, rendre vie au cercle des bou-saadis. Je sais que les gens hésitent à partager leur vie passée ou leur souvenirs et pourtant ça permet de revivre intensément des moments chers à nous. Pour moi l’ambiance de l’indépendance et ses premières années est inoubliable. C’est la fin d’un temps et le début d’un autre. J’ai vécu cette effervescence et cette frénésie des cœurs avec beaucoup d’émotion. On ne peut pas oublier cette liesse populaire et les parades de jeunes filles et de jeunes garçons dans des habits aux couleurs du drapeau national. J’étais dans cette ambiance mais je n’étais pas scout et pourtant j’enviais ceux qui y étaient. En ce temps, début 1962 j’étais en cm2 à l’école Chalon et en septembre de la même année j’ai rejoint le lycée Amara Rachid. Les années qui suivirent on était présent à Bou-saada que pendant les vacances. Vous qui étiez présent à longueur d’année, vous assistiez au changement de la vie et aux manifestations culturelles de la ville. J’avais des amis scouts entre autre Hamid Abdellatif , un passionné. Une chose de sure c’est que les familles bou saadi se connaissent entre elles. Liées beaucoup par les alliances. Il me semble qu on était voisin un certain temps dans les années 50 au vieux quartier el argoub. Vous habitiez à coté dar baki ( cousin ). Je me souviens de Ahmed et de mustafa, au fait comment s’appelle votre jeune frère ? J’ai oublié son prénom. Bref ! J’aimerais dire tant de choses en même temps mais je pense qu on a le temps pour se raconter tout ceux qu’on se veut. Amitié à tous et à bientôt. Benaziez

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Bou Saada à découvrir le 27/01/06, 07:19 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Essalam et bonjour à tous,
Que de souvenirs M. Benaziez, les années 50 ça fait plus d’un ½ siècle et voilà que votre mémoire fait remonter en surface des souvenirs d’un temps où « les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître », en effet mon père habitait el argoub, il y avait mes frères El Hadj H’Mida et Mustapha qui était dans sa 20aine avec sa Puch! Et bien sûre la vie qui était simple, tranquille avec des jours heureux sans complication ni stress. En 62 vous étiez à Amara Rachid en même temps que mon oncle Djaffar Amar (que Dieu ait son âme) peut-être l’avez-vous connu? il venait de Sidi-Aissa où il était l’élève de feu Abdelatif qui était directeur à ce temps-là. Moi j’habitais avec mes grands-parents pas loin du collège Chalon sur la rue Faid’Herbe. Salutations amicales

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Bou Saada à découvrir le 28/01/06, 12:34 am

Benaziez


Rang: Administrateur
Essalam li ahbab madinet essaada. Jamila ne croyez vous pas que ce trésor de souvenirs agrémente bien par moment nos rêveries dans le passé. Surtout comme vous qui êtes si lointain du pays. La nostalgie, el wahch nous pressent si fort la poitrine que rêver un instant est salutaire. Je suis sûre qu au fil des discussions vous vous étonnez des renseignements que je donne. El hadj H’mida il n’est pas loin de chez moi (parents) à Bou-saada, l’ancienne route de Djelfa. Il y a quelques temps quand j’ai des problèmes de mécanique je vais chez lui. D’ailleurs c’est Jamel qui s’occupe de moi. Sa femme et la mienne sont des cousines. Il est venu chez moi à Alger. Pour ton oncle ( Allah yarahmou ) ça m’étonne que je ne le connaisse pas. Nous les bou-saadis on était en grand nombre dans ce lycée. Une grande majorité de famille était représentée. Les lycéens originaires de Sidi-Aïssa j’en connaissais aussi. Peut-être qu’il était venu bien après moi. Messaoud Benhaidech ( Abdellatif ) était avant directeur de l’école du plateau.
Je connais bien la rue Faid’Herbe, Omar Idriss actuellement. Ma sœur mariée à Chaoui y habitait en face des Cherif. Salutations chaleureuses et amicales.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Bou Saada à découvrir le 28/01/06, 06:26 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Essalam lil koul, c’est vrai que les familles bou-saadiennes sont toutes liées de loin ou de près. En fouinant un peu on finit tous par se découvrir un lien de famille quelque part!! En ce qui concerne el wahch pour ma part je veux garder ce souvenir qui m’est précieux de la grande famille bou-saadienne ou tout le monde se connaissait et se serrait les coudes – l’indifférence n’existait pas encore. Cette nostalgie je la nourrit bien sûre encore plus dans mon pays d’adoption, car il reste que mes racines sont toujours plantées en Algérie et surtout à ……………..b.s. Pour mon oncle Amar allah yerhamou, il était l’élève du père à Messaoud qui était à Sidi-Aissa en ce temps là. Peut être que vous n’étiez pas du même groupe car lui a commencé le lycée avant vous en 59 je crois. Il était ingénieur chimiste en Belgique ou il a vécu jusqu’à son décès il y a 5 ans. C’est vrai que ça nous fait du bien de revivre nos belles années d’ado, nous avons ce privilège d’avoir vécu des années riches en évènements mémorables!!! Essalam et à bientôt

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Bou Saada à découvrir le 29/01/06, 02:04 am

Benaziez


Rang: Administrateur
Salam har lilkoul. C’est exact comme vous le dites. Ce temps d’autre fois avait une autre couleur. Le sens des valeurs était bien ancre dans notre vie. Modestes et humbles les gens vont les uns aux autres sans aucun calcul ni arrières pensés. « Ennia « était une qualité très développée chez les Bou-saadis. Etait-ce bien ou non ? Mais ce qu’elle avait de particulier, c’est qu’elle partait du cœur. L’entre aide, la solidarité et le bon voisinage prévalaient dans nos relations de tous les jours. Cette période culturelle en soit, peut-être pas très riche, caractérisait bien ce temps et les Bou-saadis. A défaut de pouvoir revenir dans ce temps, comme vous le dites, gardons précieusement ces souvenirs. Pour ton oncle ça se comprend mais je demanderai à mon cousin, de la même génération que lui, de m’éclairer la dessus. Mon cousin à Bou-saada est un inspecteur de l’éducation à la retraite. Il connaît très bien Mustafa puisqu’ils ont travaillé ensemble dans le domaine musical. Oh oui ! Quel plaisir de revivre nos belles années d’ados et bien entendu c’est un privilège d’avoir vécu ces années.
Dites-moi Jamila est-ce que vous êtes en contact avec Nassera. Elle était avec nous sur le forum de Bou-saada net ; je pense qu’elle serait heureuse de renouer le contact. La prochaine fois je reviendrai sur les précieuses ridicules et le scoutisme au féminin. A bientôt

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Bou Saada à découvrir le 30/01/06, 04:43 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Essalam à toutes et à tous,
Jacques j’espère que le mauvais temps qui sévit en Europe ne vous affecte pas toi et Marie-Rose. M. Benaziez je vous salut ainsi que votre épouse il paraît qu’à Alger la température n’est pas trop clémente non plus, en tout cas pas autant qu’ici où chaque jour nous avons notre lot de neige et de verglas, imaginez-vous avant Noël le 15 décembre, nous avons reçu en une seule journée 42 cm de neige!! Les voitures dans les rues ressemblaient à des iglous, sans parler du reste!! À part les amateurs des sports d’hiver je crois que nous les enfants du soleil préférons la belle saison. Pour Nassira j’étais en contact avec elle juste avant l’Aid et je pense qu’elle ne tardera pas à se manifester si elle a l’occasion de visiter le forum. Bonne journée à tous.

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Bou Saada à découvrir le 31/01/06, 12:14 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
Aujourd’hui c’est awal mouharam, donc aam said pour toutes et tous. Jamila, mon épouse vous dit salam alik bil kheir wal aafia. Chez nous aussi le mauvais temps sévit. La grisaille et la pluie durent depuis quelques jours. On ne n’aura pas assez quand on pense aux grandes années de sécheresse qu’a connu notre pays. La neige il n’y a pas eu autant que l’année passée. L’année dernière il a bien neigé à Alger et les habitants se sont bien amusés. Je vous enverrais un jour quelques photos. Ah ! Si vous pouviez nous envoyer quelques centimètres ça serait pas mal. Toujours est-il qu’il y a beaucoup de gens qui nous envie pour notre climat. Moi j’aime Bou-Saâda et son soleil. J’espère que Nassira nous rejoindra sur le forum. Au sujet des précieuses ridicules, sur la première photo, pouvez me donner successivement les noms des acteurs et actrices et cela en partant de Terfaïa Toufik qui est complètement à droite. Au fait Mustafa était un bon ami des Santoni. Les belles promenades en moto. Le stade et ses environs c’était mon quartier . les Santoni y habitaient. Bonne journée et au plaisir de vous lire.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Bou Saada à découvrir le 31/01/06, 05:18 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Je souhaite un Muharram saïd à tous les musulmans et que cela puisse nous apporter paix, bonheur et santé!!! Sur la photo des précieuses ridicules je connais à peu près toutes les figures mais je ne me souviens pas de tous les noms malheureusement mais si quelqu’un d’autre les a, il pourrait les donner sur le forum. Pour ce qui est du stade et de la famille Santoni, vous avez gardé des souvenirs assez précis!!! En effet Mustapha ne passait pas inaperçu avec sa Puch et sa guitare, il était ami avec une des jumelles (je n’ai jamais su laquelle était laquelle!!!), en ce temps-là j’étais en classe avec leur jeune sœur Nicole, nous avons fait l’école primaire et 2 ans au collège ensembles. Après ce fut l’indépendance et chacun a pris une destination différente. Encore une fois des souvenirs, des souvenirs, salutations amicales à toutes et à tous, Jamila

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Bou Saada à découvrir le 31/01/06, 10:56 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
Les souvenirs j’en ai et j’aime bien les partager avec ouled bladi de l’époque. Dans le quartier du stade j’ai passe mes plus belles années d’enfance. J’ai assisté à la construction du stade et la grande parti des habitations autour. Le tracé de la nouvelle route de Djelfa je l’ai suivi de bout en bout. Cet endroit n’était que maquis et tranchés. Aujourd’hui c’est le centre. Pour les précieuses ridicules, sur la deuxième photo, Benhouhou est complètement à gauche. Quand j’irai à Bou-saada j’essayerai de compléter. Pour le scoutisme ce sont de belles photos souvenirs. Les parades sur l’ancienne place pérennisent bien cette air de l’indépendance. Tayar une cousine à ma femme était parmi ces jeunes filles. J’ai une photo assez vieille où on voit Boumédienne, Mustafa et l’ensemble des personnes, légèrement différente de la votre mais c’est le même plan. Sur la deuxième photo si je n’ai pas oublié, en avant plan, il y a vous Ménéla et Djaballah. Souvenirs ! Souvenirs ! c’est bien une chanson ; alors chantons la vie.
Amicales salutations et à bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Bou Saada à découvrir le 01/02/06, 12:06 am

jacques


Langue pendue
Jamila et toi "Benaziez"(ex CM2 qui a peut être connu mon épouse à Chalon puisqu'elle y enseignait ? ) je vous adresse mes amitiés à tous les deux.
Il est trop tard pour que je le fasse maintenant (22 h00) et j'ai sommeil !!! Mais demain j'enverrai sur le forum les noms de tous mes anciens acteurs en partant de la droite comme le souhaite Benaziez . J'ai lu que quelqu'un connaissait bien les Santini !! Si la chance voulait qu'il ait encore des contacts avec eux je serais plus qu'heureux d'en profiter !
Bon,,, je vais me coucher . A demain GRRRosses bises à Jamila et mes amitiés à Benaziez . salut

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Bou Saada à découvrir le 01/02/06, 07:58 pm

jacques


Langue pendue
Jamila--Benaziez . Me revoilà!!
Voilà les renseignements dont je dispose,grace à Lograda lui aussi ancien de Chalon, par l'intermédiaire de Mahmoud Fardjaoui.
De la droite vers la gauche et à partir de Terfaia toufik(prof d'arabe lycée)..Bouakaz salima(prof primaire)Baïod hamza(inspecteur primaire) Reuillard gui(??) Naceur rené (directeur à l'académie de M'Sila )Santoni marie-jeanne (??) Chougi khaled (pilote militaire ) Menouar abdelkader (?? ) Santoni anne-marie (?? ) Sellem gui (dentiste à Paris ) Idir oumhani (mère au foyer ) Lachkem abderrahmane (officier marine nationale ) Belabed moulay (pilote de ligne ) Rossignol éva (?? ) Bensalem mohamed (dentiste ) Chérif aïssa (kiné--décédé )Abdeladim abderrahmane (ingénieur T.P ) Benhouhou mohamed (prof primaire,cadre ministère de l'agriculture ) C'est une belle brochette de gens qui ont bien fait leur trou !!

A propos du Abdelatif dont vous parlez ,,, Jai bien connu un Abdelatif directeur à l'école du plateau en 1958 . En effet c'est là que je fus nommé pour la première fois à Bou-Saada avant de passer prof au collège Chalon ! Si mes souvenirs sont bons ,il avait ""la tête près du bonnet"" !!!
Je pense avoir satisfait Benaziez!! Si je peux encore me rendre utile n'hésitez pas à frapper à ma porte.

Grosses bises à Jamila ,,amitiés à Benaziez
Jacques

Jamila, chez nous aussi il fait froid !!

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: Bou Saada à découvrir le 01/02/06, 09:56 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Merci Jacques pour tous les renseignements, en effet c’est une belle brochette qui a pas mal réussi son petit chemin et tu y es en partie pour quelque chose. Pour Abdelatif je crois que ce n’est pas le même mais celui-là était à Sidi-Aissa et sa fille Khadija était au collège avec moi à Bou-Saada, je ne sais pas si tu te souviens d’elle, c’était une petite brune très douce. M. Benaziez je vois que vous êtes une réelle encyclopédie dans laquelle on peut puiser tous les renseignements - bravo!! Pour les photos de scout sur la 1ere on voit Mustapha qui salut en arrière et dans le groupe de filles on distingue à gauche sur le côté Mimi Ayata en train de me parler (je suis de profil vers la droite en avant) on peut également voir au 1ier du rang en commençant par la gauche : Sakina Kharoubi (sage femme et épouse de Messaoud Abdelatif), puis Leila Gaba et Hakima Djaballah, sur les photos suivantes où on est habillées en blanc au 1er rang en commençant par la gauche : Aicha Menala (décédée), derrière elle Sakina Kharoubi, puis Dalila Mech sur le rang du milieu je suis devant, je ne me souviens pas de celle qui est derrière mais après elle c’est Salima Abdelkrim ensuite au 3e rang c’est Hakima Djaballa puis Fatna Menela de profil. La photo avec Houari Boumedienne, le colonel Chabani est à sa gauche ensuite M. Bisker et nous entassées derrière Mustapha (on peut distinguer Malika Benabdalla de profil et moi à côté).
– Salutations amicales

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: Bou Saada à découvrir le 02/02/06, 12:48 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
Jamila, Jacques bonjour, je suis vraiment ravi et c’est un réel plaisir de vous lire. Ces noms que j’arrive à placer sur les personnes me procurent de la joie et de l’émotion.
Amitiés partagées, je n’étais pas dans la classe de votre épouse par contre mon cousin Abdelhamid oui. Il est dentiste à Bou-saada. Mes enseignants de l’époque sont : Mme Lanus (CP2), Mme Goraguère (CE1), Mr Sellem (CE2), Mme Compoursi (CM1), Mr Masson (CM2). A savoir que j’ai commencé ma scolarité à l’école du plateau. CP1 avec Mr Laraf et le CP2 avec Mr Marty. Je connais bien Lograda Yahia, joyeux et plein d’humour. René c’est un voisin de mon beau frère Bisker Mohamed directeur de l’orientation scolaire à Msila. Chougui khaled il m’arrivait de le rencontrer à Alger surtout dans le cadre de l’association des bou-saadis à Alger. En me souvenant bien, René, rossignol et un certain Louis habitaient près de la sous-préfecture et Moulay n’était pas loin d’eux. Bensalem ben bouzid frère de mon ami Ahmed qui est directeur à Alger. Abdelladim, ben Daba (vendeur de journaux en face de la poste). Benhouhou ami et frère de Kamel, ami du lycée aussi, actuellement il est à Bou-saada. Pour Mr Abdellatif, c’est juste il était directeur à l’école du plateau et après l’indépendance il est monté sur Alger et habitait Belcourt. C’est exact pour son caractère.
Jamila, l’autre Abdellatif s’appelle Thameur et sa fille Kadija est mariée à René Naceur. Mimi sœur de Larbi et de Aissa qui a travaillé avec moi à la télévision algérienne. Leila Gaba, sœur de Kamel et de Abbas (décédé), amis de quartier. Ménéla, je pense voisine des Halib et des Driss, en face de l’hôpital, voisin aussi de mes oncles. Mon oncle, Benaziez mohamed était un ancien instituteur à l’école Chalon avec El bouti, et Kirèche. Dalila Meche, son frère Farid était avec moi en CM2 dans la même classe. Salima Abdelkrim, mon épouse me dit que c’est l’épouse de Terfaia Brahim. Djaballah, je connaissais son frère (décédé). Benabdallah est-ce que c’est la fille de Louaguiba, le propriétaire du café de la jeunesse.
Salutations amicales et à bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur

21 Re: Bou Saada à découvrir le 03/02/06, 09:42 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Essalam à toutes et à tous, Benabdallah Malika est la fille de Ahmed Ben Djaffar qui avait le magasin de semoule sur la rue Faid’Herbe à côté de la brasserie de Braham Chicheportiche et de la boucherie des Halib dans ce qui était le centre de la ville à l’époque. Bonne fin de semaine – et à bientôt

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: Bou Saada à découvrir le 04/02/06, 07:37 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
Salam et bonjour à toute et à tous
C’est donc la sœur de Fatima et de Mustafa ; eux aussi habitaient en face du stade sur la route de la cité. C’est vrai leur père avait un magasin à cet endroit et mon père a travaillé avec lui un certain temps. Le local servait aussi d’agence pour les cars de transport de voyageurs. Chez Halib je venais, en été, acheter des glaces. Vous souvenez-vous qu’il vendait de la crème ?
Mr. Jacques avez-vous connu les Goraguere et Mr. Masson ? salut

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: Bou Saada à découvrir le 07/02/06, 09:02 pm

jacques


Langue pendue
Bonjour à tous.
Oui j'ai bien connu la famille Goraguer.Ils ont quitté Bou-Saada en 1959.Nous avons d'ailleurs pris leur appartement au-dessus de chez Mme Lanusse.Notre grande terrasse donnait accès aux classes de l'étage.C'est dans cet appartement que fut tourné "" La dernière image""un film avec Véronique Jeannot .
Je ne me souviens plus de Mr Masson,par contre ,j'ai retrouvé Maka Sellem avec lequel je suis en contact.
Ma femme avait pris le CE 1 à la suite de Mme Goraguère .Elle a gardé un souvenir vivace d'un élève modèle plein de qualités . Un nommé Bouadef et serait heureuse d'avoir de ses nouvelles !

Mes amitiés à tous . Jacques

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: Bou Saada à découvrir le 08/02/06, 08:04 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
Bonjour à tous,
Je me souviens bien de cette classe au premier étage où habitait, en face, la famille Goraguer. Il m’arrivait aussi d’aller dans cet appartement quand Mme Goraguer me chargeait de lui porter des affaires chez elle et je traversais donc cette terrasse. En 1958, j’étais dans cette classe de CE1. Cette année m’a douloureusement marqué. En janvier de cette année j’avais perdu mon frère cadet écrasé par un camion près de l’école de jeunes filles de la route de Djelfa et à côté de chez moi. Ce jour j’étais en rang dans la cour de l’école et Mr Goraguer vint dans ma direction en prononçant mon nom afin de me reconnaître. J’ai tout de suite compris qu’un malheur est arrivé à mon frère, élève aussi à Chalon. En classe Mme Goraguer avait tout fait pour me consoler. Depuis ce nom me rappelle cet événement. J’avais quitté l’école et en reprenant avec du retard ma scolarité je me suis retrouvé chez Mr Sellem en CE2. Pour cette période ma mémoire est vide, si ce n’est que mon instituteur était Mr Sellem et tout ce que je retiens de lui c’est une expression en arabe « dab biskra, l’âne de Biskra «. C’était sa façon de se mettre en colère contre un élève qui séchait aux questions. Au fait comment va-t-il et passez-lui le bonjour de ma part. Pour Mr Masson, en 1962, il tenait la classe de CM2 dont les fenêtres donnaient dans le jardin du college. En dessous c’est les classes de cours fin d’étude. Pour y accéder on descendait l’escalier qui nous mène aussi vers le collège en traversant le jardin. Mr Bouhadef Ahmed est un très bon ami à moi. On a fait ensemble le lycée (internat). C’était un excellent élève. Il est médecin à Bou-Saâda. Ça fait longtemps que je ne lai pas vu mais des que j’irai à Bou-Saâda je n’y manquerai pas de lui parler.

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: Bou Saada à découvrir le 09/02/06, 04:21 pm

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Essalam à tous, Il y a des souvenirs comme ça qui restent gravés dans la mémoire mais la vie est faite ainsi c’est le Mektoub comme on dit on n’y peut rien. Ton frère (Allah yerhamou) a vécu le temps que Dieu lui a accordé comme à tous. Pourtant à ce temps là il était rare qu’un accident de voiture ou de camion puisse tuer des piétons, les véhicules étaient plutôt rares par rapport à maintenant et le coin où s’est passé l’accident était désert, c’était la sortie de la ville vers Djelfa. En 1958 j’étais au primaire au CE2 à l’ancienne école de filles du plateau et si mes souvenirs sont bons l’enseignante s’appelait mme Kirn, on avait également M. Benraad comme prof d’arabe, j’ai sauté une classe pour me retrouver au CM2 c’était Mlle Elbaz dont j’ai gardé un bon souvenir également, elle venait de Ain Bessam. Salutations amicales à tous.

Voir le profil de l'utilisateur

26 Re: Bou Saada à découvrir Aujourd'hui à 12:55 pm

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum