BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Religion » 1.Le mois de Ramadan :

1.Le mois de Ramadan :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 1.Le mois de Ramadan : le 18/09/07, 08:17 pm

oultem


Bavard
Bavard


introduction

Le jeûne du mois de Ramadan constitue la quatrième des cinq bases fondamentales sur lesquelles l’Islam est édifié. L’obligation du jeûne a été instaurée pour les musulmans, dans la seconde année de l’Hégire, par la révélation de ce verset du Coran :
« Ô vous qui croyez, le jeûne [as-Siyâm] vous est prescrit comme il l’a été à ceux qui vous ont précédé, ainsi atteindrez-vous la piété. »
— Coran 2:183 (chapitre 2 Al-Baqarah, verset 183)
Le mot Siyam (jeûne) en arabe signifie s'abstenir, se retenir de... Appliqué à la religion, il a pris le sens de renoncer par piété à tout ce qui est considéré comme étant susceptible de rompre le jeûne c'est à dire de manger, boire avoir des rapports conjugaux, et cela depuis l'apparition de l'aube jusqu'au coucher du soleil.
Le Jeûne n'est nullement une nouveauté pour l'Islam car comme le souligne le verset, les confessions religieuses précédentes l'accomplissaient également.

Au tout début de l'ère islamique, les Musulmans jeûnaient trois jours par mois puis ils cessèrent cette pratique dès que le Siyam fut institué. Le Siyam se fait en un temps déterminé durant le 9ème mois lunaire appelé "Ramadan". Il peut durer soit 29 ou 30 jours. Son premier jour est fixé à la vue de la naissance du croissant de lune (Hilal).
Dieu dit :""...Donc, quiconque d’entre vous constate (ou est témoin) de la naissance du mois (ramadan), qu'il jeûne !..." (extrait verset 185/2)
Le Prophète a dit :"Si vous voyez la nouvelle lune, jeûnez, sinon complétez le mois présent jusqu'à 30 jours".
Au moment de la rupture du jeûne, les compagnons du prophète Muhammad pouvaient manger, boire, avoir des rapports conjugaux tant qu’ils ne dormaient pas.

Ainsi si l’un d’eux s’endormait avant d’avoir soupé, il ne pouvait rien faire de tout cela jusqu’au lendemain. Mais la miséricorde divine les a englobés en leur autorisant cela durant toute la nuit, et ils furent soulagés.
Cette histoire est détaillée dans le hadith suivant selon al Bara’
« Lorsque l’un des compagnons du prophète jeûnait, et qu’au moment de la rupture du jeûne, il partait dormir avant de rompre le jeûne, il ne pouvait plus manger le reste de cette nuit ni la journée du lendemain jusqu’au soir. Qays b Sirma al Ansari jeûnait et au moment de la rupture du jeûne, il rentra chez lui après une journée de travail dans son jardin. Il demanda à se femme s’il y avait à manger. Elle lui répondit que non mais qu’elle allait cependant en chercher chez les voisins. Il s’endormit, par conséquent il prolongea son jeûne jusqu’au lendemain, mais au milieu de la journée, il s’évanouit. Lorsque le prophète l’apprit, le verset suivant fût révélé :
« On vous a permis, la nuit du jeûne, d’avoir des rapports conjugaux avec vos femmes »
Il fut également révélé : « Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue pour vous, le fil blanc (de l’aube) du fil noir (de la nuit). » (2.187)

Le Siyam n'est pas seulement l'abstention de nourriture, mais également une purification de son comportement à l'égard des autres. Il constitue la meilleure expiation des fautes commises durant l'année. Le Prophète a dit "Qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés" (Bokhari & Moslim).
Le Siyam exerce le fidèle à la patience, l'autodiscipline et aide à fortifier la foi. Il habitue la communauté à la solidarité et à l'amour de la Justice, il suscite en elle la charité et la compassion. A ce sujet, le Messager d'Allah a dit "La meilleure charité est celle accomplie pendant le mois de Ramadan" (Tirmidhi).
Il suscite la fraternité et l'amour loin de tout égoïsme et de tout matérialisme. A travers ceci, nous voyons que le siam exige beaucoup plus d'effort comme de s'exercer à la patience et à affermir sa volonté, à se libérer des habitudes quotidiennes, à s'habituer à la discipline alimentaire, à assainir le fonctionnement du corps, à s'habituer à l'honnêteté, à refixer la sincérité de sa foi en Allah, à établir un lien étroit avec Allah et le Jour du Jugement, à consoler les nécessiteux et à éviter les mauvaises paroles ou le mauvais comportement et nous comprenons pourquoi le Messager d'Allah a dit :"Toute chose a une aumône et l'aumône purificatrice du corps est le jeûne. Le jeûne est la moitié de l'endurance". (rapporté par Ibn Maja).

Voir le profil de l'utilisateur

2 2. Le mérite du mois de Ramadan le 18/09/07, 08:17 pm

oultem


Bavard
Bavard
C’est un mois important, un mois au cours duquel les bonnes oeuvres sont décuplées, les mauvaises diminuées, les portes du paradis ouvertes et les portes de l’enfer fermées. Allah y agrée le repentir des auteurs de péchés et de mauvaises actions. C’est un mois dont le début est miséricorde, le milieu pardon et la fin affranchissement de l’enfer.
«C'est le mois de la patience, et la récompense de la patience est le Paradis. C'est le mois du don. C'est un mois dans lequel les ressources du croyant augmentent. Un mois dont le début est miséricorde, dont le milieu est pardon et la fin affranchissement du feu de l'Enfer». (Bayhaqi)
Le mois de Ramadan est une période de bien et de bénédictions qu’Allah a gratifié de nombreux mérites.

Allah Tout Puissant et Majestueux, a révélé son glorieux Livre pour qu’il soit une guidance pour les gens et une guérison pour les croyants. Ce livre dirige vers la plus juste des voies et éclaire le droit chemin. Cette révélation a eu lieu la nuit du destin durant le mois béni du Ramadan

« (C’est) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc quiconque d’entre vous est présent en ce mois qu’il jeûne » (2.185)

Durant ce mois béni, le mal diminue sur terre. Car les djins rebelles sont attachés de chaînes et de carcans. Ainsi, ils sont incapables de corrompre les gens comme c’est le cas durant les autres mois. Car les musulmans sont à ce moment-là préoccupés par la pratique du jeûne qui réprime les passions et par la lecture du Coran et les autres actes d’adoration qui éduquent et purifient les âmes.

C’est pourquoi les portes de l’Enfer sont fermées, et celles du paradis s’ouvrent, vu l’abondance des bonnes actions et des bonnes paroles.

Tout a lieu à partir de la première nuit de ce mois béni selon la parole du Prophète :
« A l’arrivé de la première nuit de Ramadan, les démons et djinns rebelles sont enchaînés, les portes du feu se referment sans qu’aucune d’entre elles ne s’ouvre et les portes du Paradis sont ouvertes sans qu’aucune d’entre-elles ne soit fermées. Puis un héraut dit : « O le chercheur du bien avances, o chercheur du mal recul ». Et Allah a des affranchis de l’Enfer. Et cela, chaque nuit (de Ramadan) » Tirmidhi

Le Sage législateur a incité au jeûne de Ramadan en indiquant son mérite et sa grandeur. Car même si le jeûneur a des péchés aussi nombreux que l’écume de la mer, ils lui seront pardonnés grâce à un tel acte d’adoration :

Abu Huraira a rapporté que le prophète a dit :
« Quiconque jeûne le mois de Ramadan avec foi et en comptant sur la récompense divine, ses péchés passés lui seront pardonnés »

« Les cinq prières rituelles, la prière du vendredi jusqu’au vendredi suivant, le jeûne du mois de Ramadan jusqu’au Ramadan suivant, tous ont un effet absolutoire si on évite les péchés majeurs ».


Selon lui également, le prophète monta sur sa chaire (de la mosquée) et dit :

« Amin, Amin, Amin » puis il fût questionné : « o Messager d’Allah tu es monté sur ta chaire et tu as dit « Amin, Amin, Amin ? » Et il répondit : Jibril est venu au près de moi et il a dit : « Quiconque atteint le mois de Ramadan sans qu’il soit pardonné rentrera en enfer et sera éloigné d’Allah. Dis : « Amin » Et moi j’ai dit Amin »

« Chaque jour et nuit du mois de Ramadan, Allah a des affranchis de l’Enfer. Et pour chaque musulman il y a une invocation qu’il formule, et qui lui est exaucée »

Voir le profil de l'utilisateur

3 3. Les mérites du jeûne I le 18/09/07, 08:18 pm

oultem


Bavard
Bavard
Dans le Glorieux Coran se trouvent de nombreux versets clairs et sans équivoque, incitant au jeûne et mentionnant ses mérites, en vue de se rapprocher de Lui, le Tout-puissant et Majestueux.
« Mais il est mieux pour vous de jeûner, si vous savez »
Dans la Sounah authentique, le Messager d'Allah a démontré que le jeûne est une citadelle face aux passions et une protection contre l’Enfer et qu’Allah lui a réservé une des Portes du Paradis. Il a également cité que le jeûne sèvre les âmes de leur passion et de leur habitude, ce qui les rend apaisé.
Cette grande récompense et cette grâce énorme sont bien détaillé et expliqué par les Hadiths authentiques suivants :

Le jeûne est une protection
Le Messager d’Allah a ordonné à celui qui éprouve un grand besoin sexuel sans pouvoir se marier, de jeûner. Et il a désigné comme barrière contre un tel désire. Car il retient l’énergie des membres de tous gestes excessifs et apaise chacun d’eux ainsi que l’ardeur des caprices en les tenant par les mors.
« O jeune gens, que quiconque d’entre vous en a les moyens se marie car c’est ce qu’il y a de plus efficace pour baisser les regards et préserver la chasteté, quand à celui qui n’en a pas les moyens qu’il jeûne, car cela sera pour lui une protection. »
Dans un hadith le Prophète dit :
« Il n’y a aucun serviteur qui jeûne un jour sur le sentier d’Allah sans qu’Allah n’éloigne son visage de l’Enfer de soixante-dix automnes (années) »
« Le jeûne est un bouclier par lequel le serviteur se protège de l’Enfer »
« Quiconque jeûne un jour dans le sentier d’Allah, Allah met entre lui et l’Enfer une tranchée comme entre le ciel et la terre »

Certains savants disent que les ahadiths cités ci-dessus montrent le mérite du jeûne lors du jihad dans le sentier d’Allah, mais ce qui apparaît est que tout jeûne s’il est voué exclusivement à Allah exalté soit-Il et conforme à ce que le Messager a mentionné (comme règle) est considéré comme étant dans le sentier d’Allah.

Le jeûne fait entrer au Paradis
Serviteur obéissant d’Allah ! Tu viens d’apprendre qu’Allah te guide vers Son obéissance et te soutient de Son esprit, que le jeûne éloigne le jeûneur de l’Enfer, par conséquent, il le rapproche du délice du Paradis.
Abu Umama a rapporté qu’il a dit « o messager d’Allah indique-moi un acte par lequel j’entrerais au Paradis, il dit : pratique le jeûne, car il est sans pareil »

Le jeûne et le Coran intercèderont en faveur du musulman
« Le jeûne et le Coran intercède pour le serviteur le Jour de la résurrection. Le jeûne dira « O Seigneur je l’ai privé de la nourriture et du désire. Pour cela accorde-moi l’intercession en sa faveur. Et le Coran dira « je l’ai empêché de dormir la nuit. Accorde-moi l’intercession en sa faveur » .

Le jeûne est une expiation
Parmi les mérites exclusifs du jeûne figure le fait qu’Allah l’a désigné aussi comme une des expiation lorsqu’on rase sa tête lors de l’ihram suite à une maladie ou infection de la tête. C’est également valable pour les cas suivants : l’incapacité de faire un sacrifice, l’homicide involontaire d’une personne à laquelle on est lié par un pacte de non agression, le manque à ses serments, tuer un gibier durant l’ihram,…
(S.2,v.196) (S.4,v.92) (S.5,v.89) (S.5,v.95)
Egalement, le jeûne s’associe à l’aumône pour expier les épreuves (fitna) subi par l’homme dans sa famille, sa fortune et son voisin.
Hudhayfa b al Yaman a rapporté que le Messager d’Allah a dit :
« Les épreuves subi par l’homme dans sa famille, sa fortune et son voisin peuvent être expiés par la prière, le jeûne et l’aumône »

Ar-rayyan pour les jeûneurs
D’après Sahl b Sa’d, le prophète a dit :
« Il y a au Paradis une porte appelée ar-rayyan, par laquelle entreront les jeûneurs le jour de la résurrection. Personne d’autres qu’eux n’y entrera. Et une fois qu’ils y seront entrés, elle sera fermée et nul n’y entrera plus. Et quiconque y entre, boira. Et celui qui boira n’aura jamais soif »

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: 1.Le mois de Ramadan : Aujourd'hui à 08:21 pm

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum