BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Humour » Ramdane

Ramdane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Ramdane le 14/09/07, 01:05 pm

Ebakkar


Bavard
Bavard
C'est l'histoire d'un jeune qui ne fait pas careme, mais se réveille quand meme avec les autres pour le s'hour. A sa mère qui lui en a fait une fois le reproche, il répondit:
- Mère, stp ! Déjà que j'ai laissé tomber le fardh, ne me demande pas encore de laisser tomber la sounna !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bou-saada.net

2 Re: Ramdane le 14/09/07, 10:56 pm

kachina


mordu
mordu
Salam Ebakkar, c'est toujours un plaisir de te lire et te savoir en bonne santé!!
J'en ai une autre.
J'ai hésité un peu avant de me décider à la raconter mais puisque Yajouzou lilmahboul mala yahoukkou lighayrih
يجـوز للمـهبول ما لا يحـقّ لغيره

je vais le faire quand même.
Hachakoum d’avance !!!!

C'est l'histoire d'un bonhomme qui ne croyait pas en Dieu, ni aux prophètes ni à aucune religion d’ailleurs.
Tout le village se décide à le convaincre et le faire revenir au droit chemin. Il a fallu le savoir de l’Imam, des sages du village et l’intervention des tous ses amis intimes… bref, le manège a duré des mois et même des années pour, qu’enfin, notre monsieur se décide au repentir. Il commence la prière en n’en ratant aucune.
Et un beau jour, après salat el3icha, l’Imam remarque que notre bonhomme n’est pas sorti et il a tout de suite deviné qu’il l’attendait :
- « Qu’est-ce qu’il y a ? Je crois que tu veux me dire quelque chose. »
- Oui, ya chiekh, je voudrais te poser une question.
- « Etfadhal, pose ta question ! »
- « Est-ce qu’après khourouj errih je dois refaire mes ablutions (elwoudhou el’asghar) ? »
Notre pauvre Imam se trouve devant un dilemme. Il ne pouvait quand même pas enfreindre les regles de la religion en lui disant : "non vas y ça ne nécessite pas des ablutions"...etc... Mais par contre il savait très bien que s’il lui complique les choses, notre bonhomme risque de revenir à son athéisme et ne reviendra plus à la mosquée. Alors notre brave Imam s’adresse à Dieu et lui demande de le pardonner puis il dit au monsieur à contrecœur :
- « eh ben… puisqu’il ne s’agit que de ça… euh…enfin… je pense qu’il serait préférable que… mais bon… Bref, khourouj errih ne t’oblige pas à refaire tes ablutions et tu peux faire ta prière sans ablutions ; Voilà, tu es satisfait ?,
- « Oui, mais… attends… Ce n’est pas seulement du rih, tu vois ?...
- « quoi encore ?? » hurle le pauvre Imam, un peu hors de lui.
- « Je crois que ce n’est pas seulement khourouj errih. C’est un rih certes, mais je crois qu’il est accompagné de tach طش ourach و رش et ouakila m3ahoum zerri3tt el bettikh…
- « Ah, bon ??... eh ben…euh… Je crois que tu devrais voir un medecin plutot qu'un Imam.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum