BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Le poète de Bou Saâda n’est plus

Partagez
avatar
admin
Rang: Administrateur

Masculin Nombre de messages : 140
Age : 46
Localisation : dachra gueblia
Date d'inscription : 13/01/2005

Le poète de Bou Saâda n’est plus

Message  admin le 24/02/13, 01:15 pm



Bachir Meftah, le chantre du Hodna, n’est plus. Il vient de décéder
suite à une brève maladie. Il a été inhumé dans la terre de ses
ancêtres, à Bou Saâda. Zahi Kamel, qui compte parmi ses
innombrables amis, ne tarit pas d’éloges sur ce poète bilingue, qui
a eu l’idée ingénieuse de traduire en arabe les Fables de La
Fontaine et autres œuvres universellement . Meftah a aussi chanté
sur tous les tons sa ville natale, la cité du bonheur, parfois dépité
de la voir tomber en désuétude, à l’instar d’ailleurs de nombreuses
villes algériennes. Homme affable et courtois, Bachir incarnait la
modestie et la bonne humeur, qu’il transmettait à son entourage
avec le talent qui est le sien. «Le poète a toujours raison», dit le
vieil adage et Meftah n’a pas dérogé à la règle en disant tout haut
ce que tout le monde pensait tous bas.
A sa famille éplorée El Watan présente ses sincères condoléances.

HENIDA NOUREDDINE
Nouveau

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 24/02/2013

A DIEU MAITRE.

Message  HENIDA NOUREDDINE le 24/02/13, 08:01 pm

Aujourd'hui nous nous rendons, un grand hommage à notre MAITRE, qui restera toujours vivant et qui restera avec nous jusqu’à l'éternité. .MAITRE... nous garderons dans notre cœur et notre mémoire votre image d'un leader qui a été toujours proche de nous.En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos sincères condoléances aux familles M E F T E H.Que DIEU le tout puissant accorde aux défunts sa sainte Miséricorde et les accueille dans son vaste paradis. A DIEU nous appartenons et à lui nous retournons.

    La date/heure actuelle est 21/09/18, 07:30 pm