BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Dar Eddhiaf » BHL, un ami qui vous veut du bien

BHL, un ami qui vous veut du bien

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 BHL, un ami qui vous veut du bien le 24/11/11, 12:48 pm

routier


Invité



BHL, un ami qui vous veut du bien
par Moncef Wafi

Les dernières confidences susurrées par le très cathodique et pas catholique BHL, puisque juif de confession qu'il est, et qu'on ne vienne pas me traiter d'antisémitisme, sur l'oreiller du Crif, a, semble-t-il, étonné les perspicacités des défenseurs zélés de l'émancipation de la Libye et de l'exécution en live de Kadhafi. Le fait d'avouer publiquement que son intervention pour le «sauvetage» du peuple libyen n'avait rien d'humanitaire mais seulement et simplement un acte patriotique en direction d'Israël, renseigne, si besoin est, sur la véritable nature des actions de philosophes et hommes politiques «philanthropes» qui se soucient peu de la bonne gouvernance arabe. Pour eux, comme pour le «faussaire» Bernard Henry Levy, la priorité de toute action n'a d'autres objectifs que de renforcer un peu plus la sécurité de l'Etat sioniste et d'endiguer, sur le corps de dizaines de milliers d'Arabes, toute menace présumée contre sa pérennité. Les déclarations de BHL ne devraient pas surprendre outre mesure puisque l'homme, plus à droite que la droite, avait, maintes fois, et, clairement, affiché ses positions quant à son idéologie partisane. Adepte du terrorisme d'Etat, il met en avant sa religion qui conditionne toute démarche politique. «J'ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité au sionisme et à Israël», dira-t-il comme pour mieux afficher sur la place publique son fonds de commerce. Car, il est connu dans le milieu de la communication française, sous le contrôle presque exclusif de la diaspora juive, que plus on déclare son à-plat-ventrisme au drapeau sioniste, plus on récolte des dividendes publicitaires juteux. Et vice versa, si on a l'outrecuidance d'effleurer, ne serait-ce que par la pensée, l'existence de la Shoah alors on est cathodiquement décédé. Dieudonné en a fait l'expérience et a été livré à la vindicte des médias institutionnalisés. BHL, resté étrangement muet lors des révoltes égyptiennes et tunisiennes, dont les présidents ont été deux grands amis d'Israël, s'est mué en défenseur de la veuve et de l'orphelin libyens à condition d'être du côté des adversaires de Kadhafi. Ce dernier, excentrique, à moitié dévoré par un égocentrisme sénile, avait, à plusieurs reprises, menacé l'Etat hébreu en prenant le parti de ses victimes. Cette seule attitude avait fait de lui, avec l'Iran des Ayatollahs, le pire ennemi de BHL qui retrouve une verve toute particulière lorsqu'il s'agit de casser Bachar El Assad, coupable d'être un allié du Hezbollah libanais et de Téhéran. Damas devra craindre les envolées lyriques d'un BHL, devenu par la force des choses et la faiblesse des Arabes, le ministre de la guerre le plus puissant d'Israël. Présidents et rois arabes, craignez pour vos trônes et palais quand la langue de vipère de Bernard Henry Levy prononcera votre nom en pleurant les morts de la démocratie



.

Madjnoun


Langue pendue
Quelques bribes sur Bernard Henry Lévy le télégraphe des USA :

http://www.monde-diplomatique.fr/dossier/BHL
http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=396

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum