BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Le Café du Village » Conclusions récapitulatives, journée du 25/09/2010 (9)

Conclusions récapitulatives, journée du 25/09/2010 (9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

CHERIF Ali


Langue pendue
Vers 10 h, ce fut le départ de ceux et celles qu'on avait tant attendus, qu'on venait de revoir avec plaisir et émotion et que nous voyions maintenant repartir avec une certaine tristesse. D'un seul coup le vide prenait possession des lieux. Heureusement la nouvelle rupture se passait en douceur car nous avions gardé un "otage" en la personne de Jacques que la maladie due au changement de régime alimentaire et , probablement à autre chose, avait empêché de voyager.

Jacques eut droit à un médecin " privé" qui s'en occupa avec toute l'attention nécessaire. Il s'avéra que ce docteur a été l'élève de Mme RULLIER. Le hasard fait bien les choses, n'est-ce pas, Jacques? IL eut droit aussi à la bienveillante compagnie de Mohamed BENAZIEZ et nous tentâmes TERFAIA Toufik et moi de les entourer, lui et son épouse.

Ce fut une journée assez rude pour jacques, du moins je le suppose. Car, en plus deu problème de santé il affronta d'après ce que m'a rapporté mon ami Toufik, un moment plein d'émotion durant la visite de l'école du Plateau oû il enseigna jadis: la vue de son nom dans le registre matricule a du le ramener bien des années en arrière et nous savons tous que de tels moments nous font souvent vaciller sous le poids de la charge émotionnelle. Je sais aussi que Jacques est reparti avec le regret de n'avoir pas pu revoir une de ses anciennes élèves. Certaines traditions, Jacques ont la peau très dure.

C'est d'Alger que j'écris ces dernières parties des conclusions récapitulatives. Nous allons, bientôt, célébrer le premier anniversaire de l'anniversaire. Un an, déjà! Ô vol mystérieux du Temps!

Voir le profil de l'utilisateur

jacques


Langue pendue
ALI . Je vois que ta mémoire est intacte. Non ça n'est pas comme otages que nous sommes restés car nous avions prévu de rester à Bou-Saada un jour de plus . Comme mon "médecin particulier" l'avait diagnostiqué, mon malaise était dû à une chute brutale de tension . J'en ai eu la confirmation ici à mon arrivée .C'est vrai que je fus bien entouré .
Dans ta dernière intervention sur le forum , tu parles de la venue des services de sécurité qui devaient s'assurer que nous n'étions pas importunés ! Peine perdue , car ce sont des accolades nombreuses et chaleureuses qui nous furent prodiguées jusqu'aux denières minutes de notre court séjour.Certains déplorants d'avoir appris notre présence trop tard (Lograda , entre autres ! )et se proposants de nous garder quelques jours de plus !!!
Oui , je regrette de n'avoir pas pu rencontrer Salima Bouakaz , son mari lui ayant refusé ce petit plaisir . Il ne faut pas se retancher derrièrela tradition . C'est tout simplement un manque d'humanité .En tout cas c'est ainsi que je le vois !!Par contre , nous avons été reçus par Said Dzib et Zoubida et moi avons pu faire revivre des souvenirs vieux de 50 ans .Elle a même été capable de réciter par coeur un poème du Moyen-Age appris sur les bancs du Collège .J'en fus stupéfait car je l'avais oublié ! C'est sans doute un de mes meilleurs souvenirs entre joie et oeil mouillé devant des assiettes de friandises !!
Les jours passent et bientôt on fètera l'anniversaire de nos retrouvailles . C'est un réel bonheur d'avoir pu vivre de tels moments . J'ai gardé pour l'occasion quelques dattes que Moulay m'a fait parvenir depuis la Cité du Bonheur et nous penserons à vous tous en les dégustant !!
Amitiés à tous .
Jacques et Marie .

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum