BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Bou_Saada actualité » Semaine culturelle

Semaine culturelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Semaine culturelle le 09/05/11, 09:22 pm

Benaziez


Rang: Administrateur
Une semaine Culturelle organisée à Bou-Saâda par l’Association Aïssa Bisker


Une fort louable initiative de l’association Aissa Bisker créa l’évènement en organisant une semaine culturelle en ce mois d’avril et qui coïncidait aussi avec la journée « youm el ilm » du 16 avril. Pour cette occasion l’association s’impliqua à fond dans la dynamisation du champ culturel de la ville en ne lésinant pas devant les moyens pour une manifestation de grande facture. La semaine culturelle débuta le mardi 12 avril par une conférence à la salle de l’ITH (l’institut des techniques hôtelières) donnée par Mr Ahmed Djabbar, l’ex ministre de l’éducation nationale et éminent chercheur scientifique à Lille en France. Le thème de la conférence avait pour titre « les sciences arabes des héritages anciens à leur circulation en Europe du VIII au XV siècle. Le lendemain après midi c’était au tour des élèves du lycée Mohamed Cherif Benchabira de recevoir Monsieur Ahmed Djabbar, pour une autre conférence, ayant pour thème « l’Astrolabe un instrument gréco-arabe qui a défié le temps ». Les lycéens eurent droit à une démonstration de l’astrolabe, une pièce originale et rare. A la salle de l’ITH, les personnes présentes ont été séduites par la qualité de l’intervention de l’orateur et du niveau scientifique. Le ministre en très grand pédagogue et grand chercheur à tenu en haleine son auditoire et a su captiver leur attention. Tellement intéressé le publique présent n’a pu se rendre compte du temps qui passait qu’à la fin. Il manifesta sa joie et sa satisfaction par de longs applaudissements. La plus part des personnes présentes, qui, dans leurs échanges de commentaires, exprimaient un étonnement pour ce souffle de fraicheur qu’a su donner l’orateur à son discours sur ce thème de l’histoire du patrimoine des sciences de la civilisation arabo musulmane transmis à l’Occident.



L’évènement que tout le monde attendait à la place Ramlaya fut précédé d’abord par le 111eme anniversaire du décès de l’Emir El Hachemi, fils de l’Emir Abdelkader. Un cortège officiel et une foule nombreuse se déplaça au cimetière Sidi M’hamed Ben Brahim où une gerbe de fleur fut déposée sur la tombe de l’Emir. Ensuite un hommage lui a été rendu par Mr Said Habichi vice président de l’APC de Bou-Saâda, suivi d’une prière et de la fatiha lu par l’imam Mohamed Seghir Benkheira. Une fois la cérémonie terminée le cortège quitta le cimetière et harat echourfa dans une marche solennelle en empruntant la ruelle menant vers la place ramlaya. Cette antique placette dont on s’en souvient, il n’y a pas très longtemps, fut transformée par une initiative mal inspirée mais heureusement l’erreur a été corrigée et ramlaya retrouva son visage d’autrefois et permit ainsi, ce jeudi 14 avril, à Monsieur Bisker Djamel en compagnie de l’adjoint du maire de couper le ruban symbolique, inaugurant de fait l’exposition tant attendue et qui va durer jusqu’au lundi suivant, offrant ainsi quelques jours de fête et de liesse.
Contrairement à une conférence ou un colloque qui ciblent forcément un public déjà spécialisé, l’exposition inaugurée ce jeudi 14 avril par Mr Djamel Bisker, président de l’association Aissa Bisker, est une manifestation culturelle qui s’adresse au public le plus large. Le but était donc de renouer avec le grand public où jeunes et adultes retrouvent ce genre d’activités culturelles qui marquent particulièrement les esprits, surtout les enfants. Ceci est bien utile dans la mesure où souvent une œuvre d’art en dit souvent plus que bien des mots.




Pour le visiteur, la vue lui offrait des stands de grande qualité disposés en deux rangées de cinq, face à face avec un grand espace intercalaire où se mouvait aisément la foule de gens venus admirer les richesses de notre patrimoine. Etaient exposés des produits de l’artisanat dans toute sa variété, cuir et coutellerie. Les costumes et habits traditionnels pour homme et femme avaient leur stand où la fameuse robe bou saadi, la gandoura, la kheitoussa témoignent encore de leur existence, de même que les ustensiles de cuisine fait de bois ou d’alfa, entre autre gassaa, mehras, gnouna . La peinture, le livre et la photo avaient aussi leur place dans cette manifestation. L’innovation fut cette grande kheima de toute beauté qui se détachait nettement de ce cadre urbain et placée en face des antiques arcades de ramlaya le tout formant ainsi une arène sur la placette. A l’intérieur de la kheima du thé et des cacahuètes sont servis à toute personne éprouvant le besoin de prendre une petite détente après la visite des différents stands. L’ambiance y était vraiment géniale et donnait envie de tout regarder
Le 16 avril journée de youm el ilm une autre conférence était programmée à la salle de conférence de l’APC. La personnalité invitée pour nous honorer de son savoir n’était autre que le docteur Zghidi. Il développa devant nous avec prestance et maitrise du sujet, un riche discours sur l’histoire de l’association des oulémas. C’était un magistral cours d’histoire qui nous fit revivre la cause nationale dans ses péripéties à travers les dédales du temps
Faut-il aussi rappeler que cette manifestation culturelle a été une grande réussite grâce au dévouement du personnel du centre culturel de l’association et à la qualité de l’organisation que supervisait de très près Monsieur Djamel Bisker. Bravo à l’association Aîssa Bisker et souhaitons que son exemple sera suivi par d’autres manifestations culturelles.

Benaziez Md







Dernière édition par Benaziez le 10/05/11, 11:15 pm, édité 1 fois


_________________
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien."

Socrate
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Semaine culturelle le 10/05/11, 12:12 am

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Merci Mohamed de partager avec nous et de nous faire vivre cet événement culturel comme si on y était. C’est tellement intense qu’on ne peut que ressentir la fierté pour toutes les richesses de notre patrimoine et l’histoire de notre belle cité.
Quel plaisir de voir nos beaux costumes traditionnels exposés dans toute leur splendeur et quelle fierté pour ceux qui ont la possibilité de les porter et ainsi arborer quelque chose qui nous ressemble.
Ceci sans oublier de remercier tous ceux qui ont participé à l’organisation et à la bonne réussite de cet événement. Baraka Allahou fikoum !

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Semaine culturelle le 10/05/11, 12:17 pm

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Félicitations aux organisateurs et à tous les acteurs de ces journées aux multiples facettes qui ont le grand mérite de tisser des ponts entre les hommes et les femmes de tous bords toutes générations. Chacun peut y approfondir la connaissance des éléments fondateurs de sa culture de son histoire. C’est tout simplement FORMIDABLE ! Un grand bravo à tous sans oublier les participants.
Personnellement j’aime beaucoup tous les objets témoins des usages quotidiens passés et qui ont su parfois traverser le temps et arriver jusqu’à nous. Je passerais des heures dans un écomusée et parfois je me dis que j’ai raté ma vocation. Et quand je vais voir ma fille à Bordeaux c’est un vrai plaisir d’aller au quartier Saint Michel voir les échoppes d’artisanat de « chez nous ».
J’ai appris quelques mots : la kheima, la gassaa, la gnouna, mais je n’ai pas trouvé ce qu’est la mehra.
Merci pour cette bouffée qui m’arrive de Bou Saada, merci à Mohamed de l’avoir relayée.
Jamila, moi aussi je suis fière de voir vivre Bou Saada à l'heure de la Culture.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Semaine culturelle le 11/05/11, 02:09 am

Benaziez


Rang: Administrateur
Jamila, Jacqueline vos réactions prouvent bien que le fait culturel a beaucoup d’importance à vos yeux. Il nous valorise par la richesse et la créativité que chaque individu apporte au patrimoine commun d’une société. A toi Jamila je sais que toute une partie de toi se réveille en se perdant dans le rêve et le désir de vouloir s’identifier à chaque élément qui croise ton regard. A toi jacqueline, bou saadienne, tu fais en mienne, tous ces objets et élément s de culture que tu montres si bien dans tes mots. Le mehras (pilon) il sert à préparer le zfiti :
suis ce lien Cliquez Ici


_________________
"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien."

Socrate
Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Semaine culturelle Aujourd'hui à 02:35 pm

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum