BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Le Café du Village » hommage, première partie (suite8)

hommage, première partie (suite8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 hommage, première partie (suite8) le 03/06/10, 01:03 am

CHERIF Ali


Langue pendue
A l'occasion du changement de statut du CCEG (COURS COMPLEMENTAIRE D'ENSEIGNEMENT GENERAL) qui devint CEG (COLLEGE D'ENSEIGNEMENT GENERAL) et devant l'accroissement des effectifs, M. CHRISTEN fit aménager de nouvelles classes pour le CEG à l'école primaire et il prit soin de faire peindre les murs de ces classes de couleurs différentes. C'était une innovation car je l'entendis faire référence à l'influence possible de telle ou telle couleur sur les élèves et sur l'ambiance de travail en général.

C'est dans la plus grande de ces classes qu'il regroupa la classe de 4è/3è pour la venue d'une délégation composée d'un Inspecteur de
Français et de personnalités militaires (Sous-Préfét? Résponsables du secteur... .). Après l'allocution du Sous-Préfet et son départ, l'Inspecteur nous fit une analyse magistrale d'un extrait du "petit prince" de St Exupery intitulé les "BAOBABS". Ce fut la première fois que je reçus un polycop. sous la forme d'un stencyl à alcool et ce fut aussi la première fois que je fus introduit à une méthode nouvelle d'analyse d'un texte littéraire. C'était le début du structuralisme.

Il avait dans son petit bureau un placard qui servait de bibliothèque oû étaient rangés differents romans soigneusements couverts du même papier bleu avec lequel on couvrait nos cahiers et sur des étiquettes de cahier étaient notés ,avec le même soin , le nom de lauteur et le titre du roman. C'est là que j'ai puisé mes premières lectures "d'envergure". C'était réfraîchissant de lire "Premier de Cordée" de FRIZON ROCHE par 35° à l'ombre d'un palmier! Ce n'est qu"à l'occasion d'une visite au Pic de Midi que j'ai pû visualier tout ce que le livre racontait. Cette visite eut lieu, tenez-vous bien ,à ma sortie en retraite!!!

C'était plus sérieux avec "Sans famille" ou "Le petit chose" ou encore "La comédie humaine". Le seul livre que j'ai trouvé indigeste à cette époque, fut "Cyrano de BERGERAC. Et dire que je l'avais reçu en prix!

J'arrête, car la chronologie des évènements est en train de m'échapper.Tant de souvenirs surgissent tels un torrent impétueux et il m'est difficle de les dompter, de les canaliser et de les ordonner. Une pose s'impose.

Voir le profil de l'utilisateur

2 hommage, première partie, suite 8 le 03/06/10, 07:33 am

ALI , un livre s'impose ! je réserve le premier et je te remercie pour le bonheur que tu nous donnes à te lire !
ANNE MARIE

Voir le profil de l'utilisateur

3 très touché le 03/06/10, 08:58 am

CHERIF Ali


Langue pendue
Tu es trop gentille Anne-Marie. J'en profite moi aussi car ça me permet de matérialiser mes souvenirs et de les fixer sur le papier. A bientôt. Ali.

Voir le profil de l'utilisateur

Nassira


Langue pendue
Salam

Je réserve le deuxième , merci Me CHERIF de partager avec nous vos souvenirs, votre témoignage est important et je pense que c'est un devoir de mémoire à toutes les générations qui n'ont pas connu cette époque......dont moi, je suis une fille de l'indépendance d'où mon prénom Nacéra.... victorieuse!!!!!!!
J'avais auparavant suggéré l'idée du livre à notre ami Mohamed Benaziez, et là je réitère ma suggestion : un recueil qui regrouperait tous vos témoignages ... qu'en pensez vous? je suis sure que ce sera un best seller .....
En attandant de pouvoir acheter ce regueil, continuez Mr CHERIF à nous émerveiller et nous faire plonger dans cette période c'est un réel plaisir et immense privilège, yaatik elsaha.
Amicalement Nassira

Voir le profil de l'utilisateur

5 très touché le 04/06/10, 12:38 pm

CHERIF Ali


Langue pendue
Votre gentillesse me touche Nacira mais je doute fort que je soies capable d'écrire un tel livre.

Voir le profil de l'utilisateur
Like a Star @ heaven

mais si, tu es capable Monsieur CHERIF Ali!!!!!!!
Allez, commence ton oeuvre.
Ecris avec ton coeur, le stylo fera le reste.
Je t'appelle ce soir.

Bisous

Eva

Voir le profil de l'utilisateur

7 merci le 05/06/10, 11:00 pm

CHERIF Ali


Langue pendue
merci Eva pour ton encouragement. J'ai vu ton message après ton coup de fil, ayant passé la journée du samedi à l'extérieur. Je t'embrasse. Ali

Voir le profil de l'utilisateur
Salut Ali je te découvre chercheur et c'est tant mieux .Meilleurs souvenirs Moulay.

Voir le profil de l'utilisateur

9 bonne surprise le 06/06/10, 10:27 pm

CHERIF Ali


Langue pendue
Quelle bonne surprise, Moulay! Enfin tu nous rejoins! ça fait un bon moment que je voulais te contacter mais sans tes coordonnées.....J'allais appeler BAZA pour me les donner. Je vais t'envoyer les miennes par e. mail afin de pouvoir discuter sur "skype". Abientôt. Ali

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: hommage, première partie (suite8) Aujourd'hui à 08:55 pm

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum