BOU-SAADA

Bou-Saada mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BOU-SAADA » Souvenirs » Bobos, maladies et remèdes

Bobos, maladies et remèdes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bobos, maladies et remèdes le 19/04/10, 03:51 pm

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Nancy a déjà parlé du trachome, c’est la première fois que je « rencontre » quelqu’un qui l’a eu ; c’était grave surtout il y a 50 ans ! Heureusement Nancy a été bien soignée !
Je ne sais pas où tu as été soignée Nancy mais je sais qu’à l’hôpital d’Aumale il y avait de bons médecins : un de mes frères y est allé à 6 mois après avoir avalé une broche qu’il avait sur son bavoir. Là on lui a fait avaler des asperges et les fibres ont refermé la broche en s’enroulant autour d’elle. Puis la broche a fait son chemin sans problème ! Je crois bien que mes parents avaient pris la route de nuit avec la grosse vedette verte. Ils avaient dû nous confier à des amis pour une ou deux nuits : on allait chez la famille Kirn qui avait deux garçons, Yves l'aîné que son petit frère appelait Vivif. C'est une des fois où on était allées, ma soeur et moi, chez les Kirn qu'Yves m'a appris à coudre, à faire des habits pour ma poupée !
A quelque chose malheur est bon !

Voir le profil de l'utilisateur

2 Bobos, maladies et remèdes le 26/04/10, 10:08 pm

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Qui se rappelle avoir dû avaler à la récréation un cachet très amer qu'on nous avait distribué en classe....c'était "amer de chez amer"...mais on le prenait quand même : c'était de la quinine (contre le paludisme).
Dans le même ordre d'idée -pas bon beurk beurk- on avait droit à la maison à un traitement familial (je veux dire pour tous les enfants, tous les quatre)...une manie transmise de génération en génération... la purge annuelle ! Ma mère préparait les quatre doses dans de si jolies tasses chinoises, larges (pour en mettre plus ?) transparentes, à motifs rouges... mais si c'était beau à voir, c'était pas bon du tout.
J'ai eu droit aussi à des ampoules de foie de morue parce que j'étais très myope ! J'en ai encore le goût affreux dans la bouche.
A croire que tout ce qu'on avalait c'était par punition !

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Bobos, maladies et remèdes le 27/04/10, 12:55 am

Jamila


Super Posteur
Super Posteur
Il y avait aussi les gouttes dans les yeux contre le trachome, les ampoules de vitamine B12 et les vaccins contre je ne sais quoi….. sur les bras. Personnellement je jetais souvent en cachette le contenu des ampoules dans l’évier car j'en avais horreur!

Voir le profil de l'utilisateur

4 Bobos, maladies et remèdes le 27/04/10, 10:35 am

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Merci Jamila, tu fais travailler ma mémoire, les gouttes dans les yeux, ça me revient.
Pauvres institutrices qui avaient tout ça à faire. Je me rappelle maintenant qu'on nous écartait les paupières, que c'était un liquide marron foncé qui tachait les vêtements, alors on nous essuyait avec soin ce qui débordait de l'oeil !
Et les poux ! Qui n'en a pas eus ? On passait des nuits la tête dans un turban imbibé de pétrole !
Qui aurait une histoire rigolote à ce propos ?
J'en ai une mais plus récente, elle a l'âge de ma fille. Sa maîtresse avait dit aux enfants de demander aux mamans de bien surveiller leur tête et de faire la chasse aux poux. J'ai dit à ma fille que je ne savais pas si je saurais les reconnaître ! Sa maîtresse lui a alors dit :" Ta maman ne sait pas ce que c'est les poux ? On va lui en donner une boîte pleine !"

Voir le profil de l'utilisateur

5 Bobos, maladies et remèdes le 25/05/10, 09:04 pm

Jacqueline


Super Posteur
Super Posteur
Bobos, maladies et remèdes
J’ai encore, depuis longtemps, dans les narines l’odeur forte du vinaigre. Forte, dérangeante même si on avait l’habitude.
Quand ma mère avait des maux de tête, elle se mettait un bandeau imbibé de vinaigre autour de la tête, sur le front. Elle ressemblait à une indienne sans plume, mais elle faisait triste figure.
Je crois que le vinaigre est utilisé pour soigner ces maux un peu partout dans le monde. Je suppose que c’est utilisé en Algérie, c’est là que ma mère a dû apprendre à l’utiliser.
Dans son autobiographie : « Enfance » Nathalie Sarraute parle, il me semble, de sa nurse anglaise qui sent le vinaigre !
Une petite vérification sur internet permet de confirmer qu’il s’agit bien d’un remède traditionnel parmi d’autres :
« S'avèrent souvent efficaces les remèdes suivants : cataplasme de pomme de terre crue (coupée en fines tranches) ou d'oignons (en rondelles épaisses). Placer dans un linge très fin et appliquer sur le front. On peut également appliquer le légume directement sur la peau.
Cataplasme de vinaigre de cidre. Tremper un linge dans le vinaigre de cidre et appliquer sur le front. »
Symboles du bandeau blanc :
- Signe de deuil en Asie (Je l’ai déjà vu porté dans des manifestations contre la violence)
- Symbole de l’Action mondiale contre la pauvreté. Il symbolise l’unité et l’engagement de la société civile du monde entier face à l’objectif de la lutte contre la pauvreté.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Bobos, maladies et remèdes Aujourd'hui à 07:21 pm

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum